Le Médiateur

7 tours du Palais National et Jovenel Moïse reste debout

0

Ce jeudi 13 juin 2019, les manifestants réclamant le départ de Jovenel Moïse ont regagné les rues pour effectuer 7 tours du Palais National, imitant Josué qui avait fait 7 tours des murailles de Jericho.

Paradoxalement, les deux entreprises similaires n’ont pas produit des résultats similaires. Après les 7 tours effectués par Josué, les murailles de Jericho étaient par terre, tandis qu’après les 7 tours du Palais National, Jovenel Moïse est encore debout.

Paraît-il que la foi de Moïse est largement plus grande que celle des leaders souhaitant voir son départ.

De toute évidence, on peut constater que les adversaires de Jovenel Moïse sont à cours de stratégies. Ils se lancent alors dans le fétichisme et la superstition, mélangeant ainsi la politique, science rationnelle de la gestion de la Cité, à la foi qui relève du domaine de la religion et de l’irrationalité.

Il y a 7 notes de musique pour créer une symphonie, 7 couleurs pour faire un arc-en-ciel, 7 jours pour faire une semaine, 7 tours des murailles de Jericho pour consolider la victoire de Josué, 7 tours du Palais National pour prouver que Jovenel ne démissionnera pas.

Ainsi, on parvient à conclure qu’autant la foule sera elle-même menée par des ignorants, des hypocrites et des rusés qui se cachent derrière les autres, nous ne parviendrons jamais à des choix intelligents, rationnels et bien calculés.

 

L’Archange

Article précédent

International: Vives tensions à HongKong contre le projet de loi d’extradition

Article suivant

Football: Assassinat d’un jeune footballeur de l’AS Cavaly

Laisser un commentaire