Le Médiateur

Cacao: Le Ghana et la Côte d’Ivoire suspendent leurs ventes pour l’année 2020-2021

0

Le Ghana et la Côte-d’Ivoire se sont réunis ce mercredi 12 juin 2019 pour ne plus vendre la tonne du Cacao en deçà des 2 600 $(2 300€ ). Un accord qui rentre dans une perspective de mieux rémunérer les agriculteurs.

D’après le Directeur Général du Ghana Cocoa board, Joseph Bohaen Aidoo, il s’agit d’un  » accord historique, ses deux piliers mondiaux se mettent d’accord pour inverser le prix du cacao, puisque c’était les acheteurs qui déterminaient les prix. Aujourd’hui est grand un pas pour cette culture, d’ailleurs les agriculteurs vont pourvoir bénéficier cette augmentation. »

Une prochaine réunion doit avoir lieu le 3 juillet à Abidjan pour discuter de la mise en place de cette mesure.

À noter que sur les 100 milliards de dollars que rapporte le marché mondial du chocolat, seuls 6 milliards reviennent aux agriculteurs. Une situation «déraisonnable, lamentable », avait fustigé mardi le Vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia qui avait déclaré : « C’est pour cela que nos Gouvernements se sont mis d’accord, afin d’offrir aux agriculteurs une juste part de la richesse produite par l’industrie. Un juste prix des fèves de cacao serait une grande aide pour appuyer les investissements du Gouvernement dans les infrastructures rurales, et pour améliorer les conditions de vie. »

À noter que ces deux pays d’Afrique de l’Ouest représentent 65% de la production mondiale et veulent influencer le prix du cacao à l’échelle planétaire.

 

Le Yeti

Article précédent

Radiographie du 2ème rapport de la CSC/CA sur le dossier PetroCaribe

Article suivant

Golfe persique: Les États-Unis d’Amérique indexent l’Iran dans l’attaque contre deux Pétroliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *