Le Médiateur

Fednel Monchery en pleine démonstration de force face à l’Administration Moïse/Céant?

0

« Les vieux démons de l’ère anarcho-populiste refont-ils surface tout en changeant de face » ?

La mirobolante somme de trente millions de gourdes que disposerait Fednel Monchéry en vue d’arroser des bases et de conserver pour de plus belle son poste, n’est jusqu’à présent pas vérifiée. Cependant, le mardi 25 septembre dans la soirée, des militants de l’ex-candidat au Sénat pour le Département de l’Ouest sous la bannière de PHTK, ont annoncé la couleur en occupant le macadam tout en érigeant des barricades de pneus enflammés sous les regards indifférents des agents de la PNH dans les parages du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) et le Palais national, en vue de prévenir Jovenel Moïse de ce que l’avenir pourrait lui réserver au cas où le Directeur Général du MICT, M. Fedenel Monchéry, serait évincé. Et, ce vendredi 27 septembre, ils ont encore grondé à l’oreille du Président de la République!

En effet, « traite », « ingrat » ce sont entre autres des qualificatifs que plusieurs dizaines de protestaires se réclamant de militants proches du Pouvoir, ont lancé à l’endroit du Président Jovenel Moïse dans un sit-in organisé aux abords de l’Aéroport international de Toussaint Louverture lors de son retour au bercail après sa participation à la 73e Assemblée général des Nations Unis à New-York.

Pancartes en main, vêtus pour la plupart de t-shirt rose et blanc, ces manifestants n’ont pas mâché leurs mots pour mettre en garde le Président Jovenel Moïse contre toute éventuelle révocation de l’actuel titulaire de la Direction Générale du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales. Ils en ont profité également pour exprimer leur frustration contre la mise à pied « brutale » de Mme Magalie Habitant, l’ex DG de SMCRS.

Entre temps, des rumeurs faisant état de l’ implication du DG Fednel Monchéry dans un vaste scandale de vente des centaines de visas américains à des citoyens haïtiens et même dominicains, sous prétexte des Chargés de mission du MICT en voyage pour de séminaires de formation, persistent.

Le Médiateur

Article précédent

Vorbe et Boulos prennent-ils les enfants du bon dieu pour des canards sauvages?

Article suivant

Moïse Jean-Charles a été évité à l’ONU

Laisser un commentaire