Le Médiateur

Haïti-Crise : Le Canada fait appel à un dialogue ouvert et inclusif

4

Dans une note en date du mercredi 12 juin 2019, l’Ambassade du Canada en Haïti se dit profondément préoccupée par la situation dans le pays ainsi que les actes de violence et les pertes en vies humaines, surtout par le contexte politique, économique, social et sécuritaire difficile.

« Depuis juillet dernier, Haïti vit des périodes d’instabilité, des moments de tensions sociales et d’insécurité qui témoignent d’une préoccupation générale envers le rythme d’actions et de réformes pouvant influer positivement sur la qualité de vie des Haïtiens et Haïtiennes », a précisé la note.

Étant conscient des impacts que cette insécurité et le contexte économique difficile ont sur la vie quotidienne des Haïtiens et Haïtiennes, l’Ambassade déclare que sa préoccupation principale demeure le bien-être du peuple haïtien qui est au centre de leur dialogue avec le Gouvernement et au coeur de la coopération canadienne.

Le Canada rappelle que la libre expression, les manifestations pacifiques, la pression sociale pour le changement et la transparence ont une place importante dans toutes les démocraties; les actes de violence et les intimidations par la violence n’en ont pas.

Profitant de cette note, le Canada salue le travail professionnel de la PNH: « nous sommes néanmoins préoccupés par les informations faisant état d’un usage excessif de la force par certains membres des forces de l’ordre lors des récentes manifestations. L’Ambassade du Canada félicite l’engagement des autorités à faire la lumière sur ces incidents afin que les mesures légales appropriées soient appliquées », a t-on lu dans la note.

Rappelant la fidélité de l’amitié de longue date qui unit les deux pays, assurant que les canadiens continueront d’appuyer les haïtiens en ces temps difficiles et resteront solidaires avec eux, l’Ambassade du Canada en Haïti exhorte les dirigeants politiques, le secteur privé et les représentants de la société civile d’écouter l’appel du peuple et de travailler ensemble vers un dialogue inclusif et constructif ouvert à tous les points de vue afin de développer des solutions durables pour les défis auxquels est confrontée la population.

 

 

Le Sage

Article précédent

International: L’OMS a envoyé un appel d’urgence en Ouganda contre l’épidémie Ébola

Article suivant

Haïti: L’Ambassade de France s’explique sur les deux jeunes livrés à la PNH

4 commentaires

  1. Dialogue ouvert et inclusif????? Map poze tet mwen kestion eske se pa twò tard. Nou espérer prezidan an va konprann nesesite dyalog sa pou jwenn yon solisyon a kriz lan

  2. Cependant nous nous demandons est-ce que le Canada comprenne réellement les revendications populaires? Le peuple ne demande pas un dialogue, mais de préférence le procès Pétro Caribe, c’est ce que veut le peuple.

Laisser un commentaire