Le Médiateur

Haïti dans un procès sans défenseur, le juge déjà corrompu est le père de son adversaire

1

Sommes-nous lucides en tant que peuple? C’est la question la plus triviale à répondre. Mais par faute d’hypocrisie beaucoup vont dire que celui qui pose cette question n’est pas lui-même lucide. Peut-être bien, car dans un pays où l’immoralité est systématisée, la corruption chronique, la médiocrité étatique sont les règles à suivre; celui qui ose questionner cette réalité est souvent perçu comme un diable.

Un diable, parce qu’il ose dire ce que les hypocrites susurrent entre eux. Un diable parce qu’il ose sortir sa langue de sa poche pour dire que nous appliquons toujours les mauvaises formules et espérons avoir de bonnes solutions. Quelle absurdité !

N’est-il pas absurde de laisser l’éducation et la politique du pays sur le compte des ratés, des médiocres, des inconscients, des corrupteurs et des corrompus? Dans la politique haïtienne deux (2) catégories sont toujours au Pouvoir. Quelques rares intellectuels mais souvent invertébrés et des médiocres qui servent de marionnette dans les mains de la communauté internationale et notre bourgeoisie « compradore », malpropre et anti-Haiti. Malgré leur idiotie, ils représentent les meilleurs même aux yeux de certains intellectuels, car ils maitrisent parfaitement le jeu vilain. Ils font n’importe quoi au nom de la politique, ce qui légitime leur monopole sur tous les secteurs du pays. Ils ont le contrôle du terrain et rendent diabolique la politique pour les gens compétents et honnêtes.

Ils sont les pires ennemis du pays pourtant, ils font semblant qu’ils sont ses prétendants défenseurs. Ils contrôlent et détiennent l’économie et le pouvoir, ils alimentent l’insécurité, ils détruisent l’accès à une éducation égalitaire, ils chassent les jeunes compétents, ils compromettent l’avenir des générations futures…  et maintenant ils s’immiscent dans la bataille des jeunes en  faisant croire qu’ils vont changer le système qu’ils ont eux-mêmes dépravé.

C’est quoi un système ? Qui sont les acteurs du système politique haïtien ? Peut-on changer un système en conservant le statu quo ?  Peut-on  parvenir à changer le système avec ces mêmes acteurs qui fournissent  des résultats issus de leurs inconsciences et leurs incompétences? Quel illusionnisme de croire que les acteurs opportunistes, qui font leur beurre grâce à la faiblesse de nos institutions, vont changer le système ! Ils sont rusés, ils sont des prestidigitateurs, ils sont de véritables sophistes. Evitez de prendre le noir pour le blanc. Car leur objectif principal est de vous plonger dans une profonde illusion en vous faisant croire qu’ils vont vous apporter le changement. Ainsi, ils continueront à vous exploiter comme des esclaves de l’avant 1804.

Si le procès continue ainsi, la condamnation d’Haïti est sans nul doute déjà signée. Pour qu’Haïti puisse sortir librement de ce procès et jouir pleinement de cette liberté, ce juge doit d’abord mourir et doit automatiquement être remplacé par un autre. Le pays n’a rien fait pour mériter cette condamnation. Qu’un mot soit dit! Qu’une action soit posée ! Une frange consciente et compétente doit émerger cette fois-ci au profit d’Haïti.

Jeunesse consciente haïtienne, nous sommes la réserve du pays. On n’a point besoin d’être majoritaire au départ. Il nous faut construire un empire pour sauver ce beau cadeau légué par nos ancêtres qui leur a d’ailleurs coûté la vie. Les offres seront multiples et grandes, déjà on connait nos besoins, mais une fois pour toutes nous ne sommes pas des lots de patates, cessons d’être l’objet d’achat d’une classe d’oppresseurs qui ne veut rien de nous que notre force de travail.

Vive la conscience, vive le patriotisme, vive l’amour, vive un nouveau citoyen et une nouvelle citoyenne pour une nouvelle HAITI.

 

 

 

 

Zachary THERMO

Article précédent

International : Deux personnes victimes dans une fusillade en Allemagne

Article suivant

International: La Chine accuse le Parlement européen de soutenir le terrorisme

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *