Le Médiateur

Haïti-Politique: Des députés réclament toujours la tête de Jovenel Moïse

0

Le Député de Marigot Deus Deroneth demande au Président de la Chambre basse Gary Bodeau, dans une correspondance en date du 9 avril 2019, le bénéfice de l’urgence à la démarche de mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse.

« Pour prouver que nous sommes esclaves de la loi, nous devons prendre notre responsabilité tout en facilitant la programmation et la tenue de la séance de mise en accusation dont la demande a précédée la démarche suspecte de l’interpellation du Gouvernement Jean-Henry Céant censuré », peut-on lire dans la correspondance soutenue par 14 collègues Députés.

L’élu de Marigot, qui estime que la présidence n’est pas assez légitime pour nommer un Gouvernement, questionne avec les mots du Roi Salomon en ces termes:« Comment d’un être souillé sortira-t-il un être pur ? ». Il a poursuivi pour dire qu’un Gouvernement qui émanera dans les conditions actuelles ne servira qu’à répandre la corruption, alimenter la contrebande et renforcer la misère de la population.

De ce fait, le Député demande le bénéfice de l’urgence à la démarche de mise en accusation du Président Jovenel Moïse avant toute éventuelle séance de ratification d’un nouveau Gouvernement.

Maintenant, il reste à savoir si cette demande du Député de Marigot sera suivie d’effets.

 

 

Le Médiateur

Article précédent

Crise : Le Syndicat du Ministère de la Planification écrit au Ministre Jean Claudy Pierre

Article suivant

Gold Cup 2019: Haïti connait ses adversaires pour la phase de groupes

Laisser un commentaire