Le Médiateur

Haïti/Politique : La barque de l’Opposition navigue entre deux eaux à l’occasion de l’arrivée de l’émissaire américain

44
Opposition,Mobilisation,Diversion

Personne n’est dupe. La manifestation des leaders de l’Alternative consensuelle prévue pour ce lundi 6 décembre devant l’ambassade américaine, à l’occasion de l’arrivée de l’émissaire américain, David Hale, à Haïti en vue de trouver une issue à cette crise politique qui a tant secoué le pays, n’est qu’une pure diversion. Un subterfuge pour détourner l’attention de la population sur la facilité avec laquelle des leaders peuvent répondre à une invitation ou convocation du « Blanc » pour discuter des affaires internes de la République rien que pour défendre leurs intérêts mesquins.

Sinon, il y a lieu de croire que ces leaders de l’Alternative veulent faire simultanément une chose et son contraire de jourd’hui. Car, d’une part, ils invitent la population à venir dénoncer l’ingérence des Américains dans les affaires internes du pays ; d’autre part, ils vont répondre la tête  inclinée vers le bas à une invitation pour ne pas dire une convocation de l’émissaire américain, David Hale pour la formation d’un gouvernement d’union nationale dans le plus bref délai. Quelle aberration !

Serait-ce pourquoi l’ancien sénateur Jean-Charles Moïse a préféré garder le silence par rapport à cette manifestation, malgré qu’il est l’un des rares leaders qui ont toujours opté pour aller manifester devant l’ambassade américaine ? Cela expliquerait-il l’indifférence des dirigeants de Fanmi Lavalas, en dépit de leur détermination pour la poursuite permanente de la mobilisation jusqu’au renversement du Président Jovenel Moïse ? 

Sur les ondes de  radio Caraïbe FM ce matin, Me André Michel présente sa structure Alternative consensuelle comme la « principale force de l’Opposition politique ». Pourra-t-il à lui seul drainer la grande foule aujourd’hui devant l’ambassade américaine pendant que ces cavaliers dont Evalière Beauplan et Youri Latortue recevront les leçons de Mister Hale ?

certes la température politique paraît clémente ces derniers jours, mais quand ces leaders, qui prétendent mener la barque de l’Opposition politique, naviguent entre deux eaux  si ouvertement pourront-ils arriver à bon port ?

Fredo Pierre

Article précédent

Affaire-Sogener : Les organisations de Droits humains vont-elles servir de bouclier à la famille Vorbe contre les intérêts du Peuple haïtien ?

Article suivant

Haïti! Que de mots au quotidien pour décrire ses maux!

44 commentaires

  1. Fredo, frero. Ce n’est pas du jounalisme. Meme le jour tu n’as pu bien ecrire. C toi ou le journal qui fait de la propagande?

  2. l’alternative consensuelle n’a pas rencontré David Hale?? Et vice versa.
    Neg David Hale la soti jis Washington DC, de place’l vi’n negosye ak mesye sa yo, e pou tande sa yo gen sou tab la, l’alternative consensuelle yo deside pa vini.
    Mesye sa yo gen yon problem de communication et de diplomatie. Se fe wont sevi koler. Mesye sa yo dwe aprand « Jouer aux échecs », play chess.olye yo ap jwe « Dominos ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *