Le Médiateur

Haïti-Sécurité : Une nouvelle Mission de l’ONU est attendue à la mi-octobre 2019

5

Avec 13 votes pour, 2 abstentions et 0 vote contre, le Conseil de sécurité des Nations-unies vient d’adopter la résolution créant la prochaine Mission onusienne politique qui rentrera en Haïti le 16 octobre de l’année 2019.

Selon la résolution votée ce mardi 25 juin 2019 par le Conseil de sécurité, le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) aura pour mission d’aider le Gouvernement à :

  • Organiser des élections libres, honnêtes et transparentes ;
  • Renforcer la capacité de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ;
  • Réduire la violence communautaire notamment celle des gangs ;
  • Améliorer la gestion de l’administration pénitentiaire et les conditions carcérales ;
  • Renforcer le secteur judiciaire.

Ce qui dit qu’au départ de la MINUJUSTH, en octobre prochain, l’Organisation des Nations-unies va installer un Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) pour un mandat initial de 12 mois.

D’après notre source, le Représentant de la République Dominicaine ainsi que celui de la Chine se sont abstenus lors du vote pour cette mission onusienne.

S’inquiétant de la situation économique qui se complique de jour en jour en Haïti, le Représentant de la République Dominicaine regrette que la résolution ne fournisse pas un objectif plus précis pour cette nouvelle Mission de l’ONU.

 

 

 

Le Sage

Article précédent

Des dizaines de maisons d’haïtiens incendiées en République Dominicaine

Article suivant

Haïti : Reprise des activités à la Direction Générale des Impôts

5 commentaires

  1. Se konsa imperialiste yo ye wi olye yo edew yo pito ap fe plan pou fe mission pou ou mesi blanc,epi diranjan isit pa janm konprann sa ni ouve je yo bay peyi an yon lot direction.

  2. Promin nin CHÈCHÉ pa janm domi san souper.

    LEU ou nui niche nou … ou jwen ak ZO grann nou.

    Bon sak te gin tan gin la pou nou fè ke kocazien yo vinn meté LOD NAN DEZOD LAKAYE NOU …

    Et puis pita NA DI KRIK NA DI KRAK

    NOU KOU WÈ CHOUAL MALIN KI PEDI PATIRAG LI

  3. Les missions de stabilité n’ont jamais pu apporter la stabilité en Haïti. Espérons que celles-ci répondra vraiment à sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *