Le Médiateur

Journée Mondiale de la Santé : Port-de-Paix impatient de l’hôpital de l’OFATMA

0

À l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, ce lundi 7 avril 2019, des habitants de la Commune de Port-de-Paix, questionnés à propos du niveau sanitaire de cette zone, n’ont pas caché leur soif de voir s’implanter un hôpital moderne flambant neuf dans la Cité de Capois Lamort.

Cette promesse a été faite par le Directeur Général de l’Office d’Accident de Travail et Maternité (OFATMA), Dr Agabus Joseph, lors de la signature du contrat de construction avec le Président de la Compagnie taïwanaise : Overseas Engineering and Construction Co., LTDA (OECC).

« Nous attendons impatiemment la construction de cet hôpital à Port-de-Paix. Ce sera une aubaine pour tout le Nord-Ouest. Les conditions sanitaires sont vraiment lamentables dans le département », a fait savoir Bruno, un habitant de la Commune.

Pour sa part, une employée de l’hôpital de l’Immaculée conception de Port-de-Paix, qui veut garder l’anonymat, a plutôt peint un tableau sombre de leur condition de travail.

« Nous commençons à améliorer véritablement la qualité des soins médicaux dispensés. Avant, les malades ont été presque abandonnés à leurs souffrances. Des interventions chirurgicales se font avec des bougies faute d’électricité. Les parents des malades s’en prenaient constamment à nous, les personnels médicaux, à cause d’absence de matériels de premiers soins ». 

Quant à Antoine Lenord, il exprime sa frustration par rapport aux sommes dépensées sous l’Administration Préval-Alexis, soit plus de 45 millions de dollars pour l’acquisition de matériels et d’équipements.

Toutefois, il espère que ce nouvel hôpital, sous l’auspice de l’OFATMA, sera géré en bon père de famille.

Il faut souligner que cet hôpital abritera 120 lits, et sera constitué des services de Médecine interne, Pédiatrie, Chirurgie, Obstétrico-gynécologie, Dermatologie, Urologie, Néphrologie, Radiologie, Clinique dentaire, plus une Unité de dialyse médicalisée, une salle de physiothérapie, un laboratoire, 15 cabinets de cliniques externes, et 2 salles d’opération.

Par ailleurs, en plus d’un hélicoptère pour le transport d’urgence des malades, deux pavillons seront à la disposition des médecins et des infirmières.

Selon l’intervention du Directeur Général de l’OFATMA lors de la signature du contrat de construction, ce nouvel hôpital répondra aux promesses de campagne du Président Jovenel Moïse en matière de politique de santé publique.

 

Le Médiateur

Article précédent

Haïti-Santé: Des médecins résidents des hôpitaux publics lancent une grève

Article suivant

Haïti-Diplomatie : Déplacement du Président Jovenel Moïse pour le Panama

Laisser un commentaire