Le Médiateur

Port-de-Paix : « JOMAR », l’entreprise du chef de l’État vandalisée

0

En colère contre le Président Jovenel Moïse qui, selon eux, n’a pas respecté ses promesses de campagne, des individus non identifiés de la ville de Port-de-Paix ont posé, dans la nuit du jeudi 6 juin 2019, des matières fécales sur les murs de « l’auto-parts JOMAR » appartenant au Président de la République, Jovenel Moïse et la Première Dame, Martine Moïse.

En vue de sécuriser l’entreprise contre les manifestations prévues sur toute l’étendue du territoire national, des dispositions ont été prises le plus vite possible et les portes de celle-ci sont restées fermées depuis après l’incident de la soirée de ce jeudi 6 juin 2019.

Pour l’instant, aucun suspect n’a été interpellé dans le cadre de cet acte posé contre l’entreprise familiale du chef de l’État et une enquête a été ouverte pour démasquer les auteurs de cet acte qui empêche les habitants de la zone de respirer sainement en raison de l’odeur nauséabonde qui s’y dégage.

 

 

 

Le Sage

Article précédent

Haïti/Protestation: Vives tensions aux alentours de la CSC/CA

Article suivant

Haïti-Insécurité: Tentative d’enlèvement sur des cadres de la CSC/CA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *