Santé-Infrastructure : Vers la fin des travaux de reconstruction de l’Hôpital général

Santé-Infrastructure : Vers la fin des travaux de reconstruction de l'Hôpital général 1

L’Administration Moïse/Lapin semble mettre les bouchées double pour remettre, dans le plus bref délai, l’Hopital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), communément appelé l’Hopital général, flambant neuf, à la population.

« Actuellement, les dix bâtiments constituant l’HUEH, sont fin prêts. On est entrain de mettre les dernières touches concernant les travaux de voiries et d’électricité », selon l’un des ingénieurs de l’ouvrage ayant requis l’anonymat. N’était-ce pas le phénomène « Pays-lock », qui avait paralysé toutes les activités dans le Pays, tous les pavillons auraient été déjà en mode de fonctionnement depuis le mois de décembre 2019, a-t-il regretté.

Santé-Infrastructure : Vers la fin des travaux de reconstruction de l'Hôpital général 2

Contenant 525 lits, 29 services médicaux et paramédicaux, ce nouveau centre hospitalier, détruit en grande partie après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, sera considéré comme un hôpital de première référence nationale de niveau tertiaire. Il ne recevra désormais que des cas spéciaux. Les hôpitaux communautaires et départementaux, quant à eux, seront chargés des soins de santé primaires et secondaires de la population.

À noter que le coût de cette reconstruction est élevé à hauteur de 83, 22 millions de dollars américains dont 33,3 millions du Gouvernement haïtien, 25 millions de la République Française et 25 millions des États-Unis d’Amérique (USA), selon les chiffres avancés par l’ingénieur Reynald Pauyo, responsable de l’Unité technique d’exécution du Ministère de l’économie et des finances (MEF).
Tayco Elecnor est la firme espagnole réalisant la construction de ce joyau planté à la rue Monseigneur Guilloux au coeur de la Capitale haïtienne.

 

 

Frantz Jean-Louis