Le Médiateur

Situation de panique a Carrefour-feuilles après la mort du policier Grégory Antoine

0

Depuis la nuit du mercredi 9 janvier 2019, des pluies de balles se sont fait entendre à Carrefour-feuilles, suite à l’assassinat du policier Grégory Antoine alias Ti Greg, par les gangs de Savane Pistache.

Grégory Antoine, très connu à Carrefour-feuilles, était affecté à la sécurité rapprochée du Délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan.

Il s’était rendu à Savane Pistache, zone dirigée par Jean Sony alias Tije, où les hommes de ce dernier l’ont abattu.

Du même coup, d’autres individus furieux, se réclamant être des partisans de Ti Greg, se sont rendus à Savane Pistache pour venger sa mort, d’où transformation de Carrefour-feuilles en zone de non droit depuis cette nuit du mercredi 9 janvier 2019.

À rappeler que Grégory Antoine a été l’une des personnes interrogées par le Réseau National de la Défense des Droits Humains (RNDDH) dans son enquête sur le massacre de La Saline survenu le 13 novembre 2018 dernier. Il avait notamment été pointé du doigt par l’organisation comme l’un des responsables de ce carnage.

Cette situation avait amené l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti a recommandé auprès de la Direction Générale son renvoi de l’institution policière.

La situation devient de plus en plus chaotique. Ce matin du jeudi 10 janvier 2019 est un enfer pour les gens habitant ce quartier populeux de la Capitale. Semble-t-il que la situation échappe au contrôle de la PNH et dépasse de loin ses compétences.

Paraît-il que Port-au-Prince se propose de faire une rétrospective dans le Far West des États-Unis, au  Red light district là où la violence était devenue endémique à cause du banditisme !

 

Le Médiateur

Article précédent

Venezuela : Contestation du second mandat de Nicolas Maduro à la tête du pouvoir

Article suivant

Tentative de braquage sur l’hôtel Oasis à Pétion-ville

Laisser un commentaire