Le Médiateur

Haïti : Vers une solution du problème d’électricité dans le Plateau Central

0

Sous le leadership du Député de Mirebalais Abel Descollines, un accord a été signé pour l’électricité dans le Département du Centre . 

Le lundi 4 février 2019, les députés du Département du Centre ont organisé une journée de travail à la chambre basse afin d’apporter une solution au problème d’électricité auquel fait face ledit Département.

Cette journée de travail s’est déroulée à l’initiative du député de Mirebalais, Abel Descollines et en présence du Ministre des travaux publics et du Directeur Général de l’EDH.

Les députés ont été le porte-voix de la population en présentant les différentes doléances et les revendications de celle-ci concernant le blackout qui règne dans ce Département pourtant qui abrite les deux plus importantes centrales hydroélectriques du pays.

En effet, on peut citer la centrale de Péligre, en marche depuis 1971, qui se trouve entre l’Arrondissement de Mirebalais (Commune de Boucan Carré) et l’Arrondissement de Lascahobas et la centrale d’Onde verte se trouvant dans la Commune de Belladère. Or, malgré tout, 80% du territoire de ce Département n’est pas électrifié.

Pour pallier à cette situation, de cette journée de travail a pris naissance un protocole d’engagement que le député Abel Descollines a proposé au Ministre des travaux publics et au Directeur Général de l’EDH, Monsieur Hervé Pierre Louis.

Ce protocole d’accord est baptisé « Protocole d’engagement entre l’EDH et les autorités du Département du Centre en vue d’améliorer la distribution d’énergie électrique à travers les différents réseaux locaux », Ensuite, après analyse, il a été signé tout en exigeant aux deux parties de respecter les 11 engagements y inclus, dont l’exploitation des capacités de production de la centrale de Péligre et celle d’Onde verte afin de faire du Département du Centre une zone pilote dans le cadre du programme « Kouran 24 sou 24 » du Gouvernement.

Même si les trois (3) Sénateurs du Centre (Willot Joseph, Wilfrid Gélin et Rony Célestin) jouent à l’aveuglette et font la sourde oreille sur ce dossier, toutefois,

si ces travaux réalisés par les députés aboutissent à des résultats concrets, on pourra dire que ces députés du Département du Centre ont joué leur rôle dans la résolution de cette crise qui guette le déroulement des activités dans cette région du pays depuis le mois de novembre 2018.

 

En annexe, le contenu du Protocole d’accord. 

 

Liberté-Egalité-Fraternité

 

République d’Haïti

Protocole d’Engagement Entre l’EDH

&

Les autorités du département du Centre en vue d’améliorer la distribution d’énergie électrique à travers les différents réseaux Locaux !

 

 

Palais Législatif, ce 4 février 2019

 

I.- Mise en contexte

 

Il va de soi. Le département du Centre dispose d’un formidable potentiel de développement énergétique et industriel. Géographiquement, la région occupe une place essentiellement stratégique pour notre pays en matière de production d’énergie électrique. En effet, la centrale hydroélectrique de Péligre construite, il y a bientôt une cinquantaine d’années, représente pour l’Etat haïtien la plus importante infrastructure jamais réalisée depuis l’indépendance du pays. Elle dispose en effet d’une capacité de production entre 45 à 54 MGW en période pluvieuse.

Outre le département du Centre, aucun autre département du pays n’a le privilège d’avoir sur son espace territorial deux(2) des plus importantes centrales hydroélectriques du pays. Il s’agit de la centrale de Péligre au niveau de l’arrondissement de Mirebalais et de l’arrondissement de Lascahobas mais également celle d’Onde verte, au niveau de la commune de Belladère.

Et il convient également de mentionner que le département du Centre dispose de nombreuses ressources en eau (rivières, ravines, lacs, sources) qui, en cas de politique publique ambitieuse visant le renforcement du secteur de l’énergie, pourrait permettre à l’Etat haïtien de construire de nouvelles centrale hydroélectriques.

Pour autant, le département du Centre en dépit de ses grandes potentialités connait une situation des plus alarmantes en matière d’alimentation et de distribution du courant électrique. Une inégale répartition du réseau.

Est-il concevable que 80% de la population du département du Centre ne soit pas alimentée en électricité alors que la centrale hydroélectrique de Peligre est en marche depuis 1971.

Nous affirmons ici des positions de principe et de combat. Nous reconnaissons à l’Etat haïtien le droit de gestion et de prise en charge de nos centrales hydroélectriques. Cependant, nous refusons tout statu quo. Nous refusons tout nouveau pas en arrière concernant la distribution au niveau des agglomérations ayant déjà bénéficiées du courant électrique. Nous exigeons la mise en œuvre des projets de construction de nouveaux réseaux à travers d’autres communes du département du Centre.

Il convient ici d’adjoindre les voix de tous les élus du Département du Centre pour formuler cette proposition de protocole d’engagement à la Compagnie d’Electricité d’Haïti EDH ainsi qu’au gouvernement de la République.

 


 

Considérant la préoccupation des élus du Département du Centre face aux mouvements revendicatifs de la population du Plateau Central qui réclame du courant électrique ;

Considérant que le mandat des élus consiste à défendre, entre autres attributions, les intérêts collectifs de leurs mandants ;

Considérant l’urgente nécessité pour la compagnie d’Électricité d’Haïti (EDH) ainsi que le Gouvernement de la République d’éviter l’exaspération de la population du Plateau Central ;

Considérant qu’il y a lieu pour la compagnie d’Électricité d’Haïti ainsi que le Gouvernement de la République de satisfaire aux revendications de la population du Département du Centre ;

Le présent protocole exige aux deux parties les engagements suivants :

1-Élaborer et mettre en œuvre un plan d’action énergie en vue d’alimenter toutes les Communes et Sections Communales du Département du Centre ;

2-Exploiter les capacités de production de la centrale hydrode de Péligre et celle d’Onde verte pour faire du Département du Centre, une zone pilote dans le cadre du programme « Kouran 24 sou 24 » ; 

3-Veiller constamment à la qualité et à la durabilité des travaux dans le cadre de la réhabilitation de la centrale de Péligre et d’Onde Verte ;

4-Engager dans un bref délai un vaste programme de nettoyage au niveau du lac de Péligre en vue d’augmenter la capacité de rétention en eau de la centrale ;

5-Exécuter les projets de construction dessous stations en vue d’assurer une meilleure alimentation de la ville de Hinche, de Thomonde, de Thomassique Thomassique, Cerca-la-Source, de Cerca Cavajal, de Maissade, de Mirebalais, de Lascahobas, de Belladere, de Baptiste, deSavanette, de Sautd’Eau, de Boucan-Carré, de la Chapelle et Marmelade dans l’Artibonite, de Pillon et Saint Raphaël dans le département du Nord, de Mont Organisé dans le département du NordEst ;

6-Réparer et adapter le réseau existant afin d’assurer une meilleure distribution du courant à travers le département du Centre ;

7-Décider de la construction ou non de la nouvelle centrale Artibonite 4C au niveau du département du Centre ;

8-Équiper les bureaux communaux de l’EDH en matériels techniques appropriés mais aussi en personnels qualifié sen vue de meilleur service à la clientèle au niveau du département du Centre ;

9-Prioriser de la proximité dans le cadre des recrutements de l’EDH au niveau des bureaux communaux ;

10-Susciter les abonnés de l’EDH à s’acquitter de leurs redevances envers la compagnie ;

11- Augmenter l’enveloppe budgétaire de la compagnie d’électricité d’Haïti en vue de la construction de nouveaux réseaux locaux et la réparation des réseaux existants à travers le département du Centre ;

 

Fait au Palais Législatif, le 4 février 2019

 

 

Le Médiateur

 

Article précédent

Le Chef de gang Arnel Joseph est plus aimé en Haïti que Jovenel Moïse. Quelle aberration !

Article suivant

HAÏTI : 7ème journée « PAYS LOCK », le Président et le Premier ministre s’en foutent pas mal ! 

Laisser un commentaire