Le Médiateur

2019 : Les élections parlementaires seront-elles possibles ?

0

Avec la fin de mandat d’un tiers du Sénat et de la chambre des députés en entier, durant cette année 2019, les autorités concernées vont devoir s’engager sur la voie électorale pour renouveler le personnel politique du Parlement haïtien.

Pourtant, jusqu’à présent, le Conseil électoral n’est encore constitué, ni aucune loi électorale n’est encore déposée au Parlement. Par contre, la maudite somme de trois milliards de gourdes est prévue dans le budget 2018-2019 pour la réalisation des élections.

À l’occasion de la célébration de la fête de l’Indépendance le 1er janvier 2019, le Président de la République Jovenel Moïse a évoqué que ces élections représentent une étape importante à franchir par le peuple haïtien parce qu’elles auront un impact direct sur la stabilité et le développement socio-économique du pays.

Toujours selon le premier citoyen d’Haïti, la réalisation des élections honnêtes, libres et démocratiques au cours de l’année 2019 renouvèlera l’attachement aux principes démocratiques et à la stabilité des Institutions républicaines.

Mais là encore, un problème majeur se pose, car entre le dire et le faire, il existe un monde de différence. « Nèg bannann lan », devenu « Nèg pwomès la » , pourra-t-il tenir ses promesses cette fois-ci ou va-t-il à nouveau laisser le pays plonger dans une crise ?

Parlant de défi, considérons aussi le scandale dermalog impliquant la première Dame qui est resté jusqu’à date dans un silence sépulcral. Or l’Office National d’Identification (ONI) a un rôle primordial à jouer dans l’établissement du registre électoral, qui souvent est source de conflit entre les acteurs politiques qui dénoncent des cas de fraudes électorales.

Et tous ces problèmes ne sont pas encore résolus à moins de dix mois des joutes électorales prévues pour octobre 2019 !

L’année 2019 s’annonce déjà très agitée tant pour le locataire du Palais National que pour celui de la Primature. Alors s’il est encore tôt pour annoncer l’échec, face à ces états de fait, les présages ne sont pas du tout positifs non plus…

 

Le Médiateur

Article précédent

JUSTICE – Affaire Nice Simon : La balance est en faveur de Yves Léonard, le mari agresseur

Article suivant

Haïti-Insécurité : Plus de 600 personnes tuées par balles, bilan de l’année 2018

Laisser un commentaire