Le Médiateur

Agitation et appel à la violence nourris par les partisans du Parti Lavalas

0

Le fameux Schiller Louidor, avec son discours truffé de haine et de vengeance, continue d’ajouter de l’essence à la flamme, comme à l’accoutumée dans les rangs des Organisations Populaires (OP) de la capitale.

Fan de la violence, le Parti Lavalas s’affirme à longue haleine depuis le lancement du mouvement PetroCaribe Challenge.

Pendant qu’ils extériorisent leur haine et leur violence lors de leurs manifestations, des bandits et des délinquants en profitent pour effectuer des casses sur leur passage. Pillant ainsi les entreprises de paisibles et honnêtes citoyens n’ayant parfois aucun rapport avec les motifs politiques qui alimentent les intérêts des manipulateurs de la foule.

Maintenant, deux interrogations pétillent dans l’esprit de plus d’un: Quel est le vrai mobile de ses agitations lavalassiennes? Jusques à quand le pays devra-t-il subir le fléau Lavalas?

Article précédent

A Camp-Perrin des employés non rémunérés du programme « Karavann Chanjman » se soulèvent

Article suivant

Canaan aussi est sous l’emprise des bandits

Laisser un commentaire