Le Médiateur

Gold Cup: Une prochaine étape pour la sélection haïtienne de football

0

Après la victoire contre les Bermudes (2-1), la sélection haïtienne de football menée par Marc Collat a connu deux autres victoires contre les nicaraguayens (2-0) au Toyota Stadium de Frisco à Dallas et contre les Ticos du Costa Rica (2-1).  Terminée leader du groupe B, elle jouera contre le Canada en quarts de finale.

Depuis le tirage au sort pour les phases de groupes, les  Grenadiers avaient pour objectif de jouer en deuxième phase. Ceci étant fait, sans calcul, les bicolores terminent à la tête du groupe suite à sa victoire (2-1) contre le Costa Rica.

Le classement complet du groupe B

Ils auront à affronter le Canada, deuxième du groupe A, en évitant la Verde du Mexique, dix fois vainqueur de la Gold Cup, mené par l’international argentin Gerardo Martino et favori pour remporter cette compétition.

Une nouvelle phase, une perspective

Au cours des deux premières rencontres, la sélection haïtienne produisait un jeu peu chatoyant. En dépit du fait que les résultats étaient positifs, le jeu était  trop lent et manque d’agressivité. Avec le match contre le Costa Rica, le jeu s’est amélioré, les nouvelles têtes qui ont joué cette rencontre prouvent que le talent est au rendez-vous.

Cette nouvelle phase est très décisive et Marc Collat, est dans l’obligation de faire quelques changements au niveau tactique. Malgré les absences prématurées de certains joueurs (Meshak Jérôme et Ricardo Ardé Kat) au niveau de la charnière centrale, les grenadiers devront produire un jeu plus offensif.

Le sélectionneur Marc Collat

L’entrée en cours de jeu de Derrick Etienne Junior lors de la rencontre contre les Bermudes avait porté ses fruits. Pourtant, aligné contre le Nicaragua, le jeune des Reds Bulls était très peu décisif écopant un carton jaune. Face au Costa Rica, il a fait une bonne performance.

Quant à Stevens Saba, il progresse à chaque match et buteur contre le Nicaragua et est l’une des révélations de cette sélection. Zachary Herivaux, titulaire au début du championnat, est un joueur qui a un style unique, solide. Malgré un physique un peu frêle, il joue le rôle de sentinelle dans la sélection haïtienne. Absent de cette partie, il sera  présent probablement pour affronter le Canada.

Cette phase sera la plus importante, mais pour y arriver il va falloir s’investir à fond. Duckens Nazon, auteur du but d’égalisation sur penalty, Donald Guerrier et Frantdzy Pierrot devraient être plus opportunistes, décisifs s’ils veulent mettre la sélection en demi-finale.

 

 

 

Le Yeti

Article précédent

Haïti-Sport : Le Président Jovenel Moïse salue la victoire des Grenadiers

Article suivant

Haïti-25 juin 2019 : une deuxième journée d’examens officiels qui s’annonce plutôt bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *