Le Médiateur

Haïti/Changement : Un combat inégal comme un vent de Révolution…

3

Il reste 1 milliard 160 millions 773 mille 167 gourdes sur le compte du Parlement.
Que faire de ce Petit Reste ? Si vous étiez Président de la République ?

‘’Le Petit Reste’’ : Ce slogan dérange, agace, inquiète. Et à juste titre, car le président de la république a pris du temps ; comme un  athlète très concentré avant de se lancer, il a fait mouche sans trembler ; il a visé juste et atteint sa cible. 10 points.

Le parlement a toujours été l’émanation de la volonté des sociétés démocratiques en vue d’ordonner les revendications populaires ; au lieu de la rue, en lieu et place des casses, des mouvements violents, des heurts regrettables pour la société, l’idée du parlement, c’est-à-dire des hommes et des femmes délégués pour porter des revendications et contrôler la distribution de la chose publique, ‘’Res publica’’ était d’empêcher toute velléité d’un homme ou d’un groupe d’hommes de s’accaparer du bien commun, de l’héritage communautaire.

Malheureusement, les actions de nos pères conscrits, de nos honorables ont toujours pollué, vicié la rhétorique saine de la recherche de l’équité, de l’avènement d’une société agréable pour tous.

Après avoir constaté la caducité de la 50eme législature, le chef de l’Etat, fidèle à ses engagements, à sa mission constitutionnelle continue son cheminement à travers les chemins sinueux, tortueux de la politique en Haïti ; sa détermination reste la même sinon elle est décuplée afin d’offrir au plus grand nombre le pouvoir pour lequel ils se sont battus à travers les urnes, on se le rappelle.

10 Lycées, dont 2 de référence avec le Petit Reste récupéré dans le combat inégal que livre Jovenel Moïse au Système monstrueux instauré dans le pays depuis 1806, pareil au monstre à 7 têtes de l’Apocalypse.

Ces 10 Lycées promis par le président de la République seront construits avec le fond du Parlement, ou le Petit Reste d’1 milliard 160 millions 773 mille 167 gourdes; oui vous l’aviez bien compris le Petit Reste de ce qu’il a pu récupérer dans le budget astronomique, faramineux du parlement.

Cet argent sera amplement suffisant pour construire ces centres du savoir au bénéfice des filles et fils de la Majorité, les enfants du plus Grand Nombre, victimes du Système ‘’Peze Souse’’ depuis leur naissance.

Parmi ces 10 écoles, 2 seront des Lycées de référence construits à hauteur de 214 millions servira de référence ; à signaler, Un Lycée simple coute 129 millions

Un Lycée de référence est construit sur une superficie de 5072 mètres carrées ; elle contient 13 salles de classe, 6 laboratoires, 1 bibliothèque, 3 auditorium, 1 bloc administratif, 1 réfectoire, 1 bloc sanitaire, local technique, résidence pour intendant.

Les deux Lycées de référence ont déjà des financements du Japon. Le processus d’appel d’offres est terminé et le lancement des travaux est prévu dans les prochaines semaines.

L’heure est à la concertation, au compromis, au sacrifice pour le bien du pays. Le temps de la Punition Injustifiée est révolu ; pourquoi ce peuple et ses fils devraient-ils continuer à souffrir ? Des questions existentielles posées depuis la nuit des temps que le Président Jovenel Moïse tentent de répondre à sa façon ; et de quelle manière !

Il reste 1 milliard 160 millions 773 mille 167 gourdes sur le compte du Parlement, et le Président Jovenel Moïse après avoir constaté la caducité de la 50eme législature demande au ministère concerné de prendre les dispositions nécessaires afin que ce petit reste soit utilisé pour permettre aux enfants du Peuple d’avoir accès à l’éducation pour briser les chaines de la misère, de la souffrance quotidienne, pour gouter, autant que faire se peut, pour une fois aux avantages que procure le Savoir, l’Education…

Vous avez dit un Combat Inégal ou Comme un vent de Révolution… ?

 

 

Me Frantz Louis-Jeune

citoyen engagé

Article précédent

International : Démission du Premier ministre ukrainien

Article suivant

Haïti-Société : Le drapeau haïtien hissé sur la Cour du Parlement abandonné et déchiré

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *