Le Médiateur

PetroCaribe : Laurent Lamothe démasque l’ambition politique de Youri Latortue?

0

Engagé comme jamais auparavant dans une lutte acharnée contre la corruption, Le Sénateur Latotue fait des fonctionnaires du régime Tèt Kale ses principaux proies politiques avec comme bouc émissaire l’affaire de Petrocaribe.

La lettre responsive de l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe suite à une ènième invitation de Latortue au Parlement haïtien toujours concernant cette affaire de PetroCaribe, a clairement démasqué la véritable visée de ce dernier.

« Je refuse de prêter le flanc à cette tentative abjecte de traîner les dossiers de l’État dans le caniveau des basses combines visant à jeter le discrédit sur ma personne et à brouiller les cartes au profit d’intérêts électoralistes », peut-on lire en substance.

En effet, son fameux « rapport d’enquêtes » qualifié de partial et de partiel sur la dilapidation des fonds de PetroCaribe remis purement et simplement de côté par la Chambre des sages afin que la Cour Supérieure des Comptes et du contentieux Administratifs(CSC/CA) puisse produire un rapport objectif et équitable. Car, le Sénateur, fort de son pouvoir de parlementaire, n’hésite nullement à epinglé injustement plusieurs hauts fonctionnaires du régime Tèt kale, selon des contre arguments avancés.

Ex-conseiller spécial de l’ex-Président Martelly pendant la quasi-totalité de son quinquennat, grand défenseur à tout bout de champs de l’administration Martelly, Youri Latortue a fait un revirement spéctaculaire dès son retour au Sénat de la République et inscrit dans son « rapport d’enquête » qualifié de « vendetta politique » par plus d’un, tous ceux qui pourraient constituer un obstacle à sa candidature de 2022.

Aussi se demande-t-on où était Youri Latortue lorsque ces gabegies administratives dont il dénonce aujourd’hui, se produisaient ?

Le Médiateur

Article précédent

Vote favorable à l’énoncé de politique générale de Jean Henry Céant au Sénat de la République.

Article suivant

L’ex-PM Lamothe ne se laisse pas prendre à l’hameçon du Sénateur Latortue

Laisser un commentaire