Le Médiateur

S.O.S : Le Ministère de l’Environnement appelle à la protection des Grands Dauphins qui rôdent les côtes de la République d’Haïti

0

Le Ministère de l’Environnement attire l’attention de la population haïtienne sur la présence de plusieurs dauphins sillonnant les plages du pays, celles de la côte des Arcadins en particulier. Il en profite pour inviter la population en général, les riverains des zones côtières notamment, à protéger ces espèces marines, ne représentant aucun danger pour l’homme.

Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux des images montrant ces mammifères très populaires auprès des hommes et souvent friands de nager à leurs côtés, le Ministre de l’Environnement, M. Joseph JOUTHE accompagné d’une équipe technique de ladite institution, s’est vite rendu sur les lieux, afin de vérifier l’information et de savoir de quelle espèce il s’agit.
Selon les Techniciens, les caractéristiques morphologiques et biophysiques présentées, l’espèce remarquée aux environs des plages de la Côte des Arcadins, se révèle inoffensive pour la vie humaine. Communément appelée « Grand dauphin », également souffleur, dauphin à gros nez ou tursiops, elle est l’espèce la mieux connue scientifiquement. Son corps fusiforme adopte des teintes grisées plus ou moins claires ou sombres sur la partie dorsale, et blanche sur le ventre. La nageoire dorsale est triangulaire et recourbée en forme de faux.

En effet, la distribution du grand dauphin est large et occupe toutes les mers tempérées et tropicales du globe, ont-ils poursuivi. Les populations habitent des niches différentes. Certaines sont côtières alors que d’autres sont pélagiques. Quelques-unes fréquentent les estuaires, les baies ou les lagunes. En règle générale le grand dauphin marque une prédilection pour les eaux chaudes dont la profondeur n’excède pas 30 mètres. Les populations côtières sont migratrices, tandis qu’à l’inverse, celles du grand large sont sédentaires. Le grand dauphin est un animal social qui vit en petits groupes familiaux habituellement composés de deux à quinze individus.

Plus loin, expliquent ces Techniciens, le grand dauphin se nourrit essentiellement de poissons : sardines, anchois, mulets, maquereaux.., mais c’est un cétacé opportuniste qui ne dédaigne pas les céphalopodes et les crustacés. L’animal chasse en coopérant avec d’autres congénères pour encercler le banc de poissons qu’ils convoitent. Les dauphins jouent un rôle majeur pour maintenir l’équilibre des chaînes alimentaires. Leur bonne santé reflète celle de la mer. Notez bien que le grand dauphin peut vivre 40 ans, ont-ils précisé.

Par ailleurs, face à ce phénomène surprenant pour plus d’un, des mesures, telles des campagnes de sensibilisation et d’information ciblant surtout les communautés côtières vont être mises en branle, a assuré le Ministre de l’Environnement. Elles viseront à améliorer leurs connaissances dans le domaine de la biodiversité marine. Ce qui évitera ainsi que ces ressources du milieu marin soient perturbées voire tuées par des pêcheurs précisément, a conclu M. JOUTHE évoquant des cas similaires perpétrés antérieurement dans le nord du pays.

 

 

Ministère de l’Environnement © 2018, Tous droits réservés.

 

Le Médiateur

Article précédent

Haïti-Parlement : La salle de séance de la chambre des Députés inondée par les eaux de pluie

Article suivant

International: Trump annule sa visite au Danemark après le refus de la vente du Groenland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *