Le Médiateur

Dieuseul Simon Desras porte un démenti sur le rapport PetroCaribe

0

L’ancien Sénateur du Centre, Dieuseul Simon Desras, a apporté un démenti formel sur le dernier rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) qui affirme que 50 millions de gourdes en provenance des fonds PetroCaribe ont été décaissés en faveur du Sénat au moment où il le dirigeait.

Selon l’ancien Président du Sénat, ces 50 millions de Gourdes provenaient du trésor public et non du fonds PetroCaribe. Il pense alors qu’une rectification doit être faite dans le rapport de la CSC/CA, précisant qu’à l’époque pour chaque décaissement dans le cadre du fonds Petrocaribe, il y avait une résolution signée par le Gouvernement en place.

L’ex-Sénateur affirme avoir fourni des preuves à la CSA/CA montrant qu’elle s’était trompée

Soulignant qu’à la page 26 de la loi de finances pour l’exercice fiscal concerné, il est mentionné que ces 50 millions font partie des ressources du Trésor Public.

De ce fait, il pense que c’est une attaque personnelle qui vise à ternir son image et celles des membres de son Bureau. L’ancien parlementaire menace de faire ce que de droit si la Cour ne clarifie pas cette question.

Rappelons que ce n’est pas la première irrégularité dénoncée dans ce fameux rapport qui indique que 5 millions de dollars avaient été décaissés pour la rénovation du Rex Théâtre, or dans une résolution prise le 15 avril 2015, ce montant a été désaffecté par l’État.

Des députés ont eux aussi démenti l’information du rapport qui affirme qu’ils avaient géré 279 millions de Gourdes de fonds PetroCaribe.

Des irrégularités qui laissent questionner sur l’impartialité et le sérieux de ce rapport qui ressemble de plus en plus à un outil politique sans savoir réellement qui tire les ficelles.

 

Rijkaard Medii

Article précédent

Philadelphie-Trafic de stupéfiants: Saisie de 16 tonnes de cocaïne à destination d’Haïti

Article suivant

Haïti-Insécurité: Une enquête de l’ONU indexe l’État haïtien dans le massacre de La Saline

Laisser un commentaire