Le Médiateur

Le Commissaire du Gouvernement Ocnam Clamé Daméus tient la justice haïtienne en otage

0

Le bâtonnier de l’Ordre des avocats du Barreau de Port-au-Prince réitère sa position de protéger l’intégrité de ses confrères avocats.

Le bâtonnier, dur comme un roc, réclame que la sécurité des avocats soit assurée dans toute sa plénitude. De plus, il affirme que la justice est une fonction régalienne de l’État. Donc Me Daméus à lui seul ne saurait faire obstacle à son fonctionnement. Malgré la noblesse des revendications du Barreau, le comportement du Commissaire traduit qu’il est bien souché dans sa fonction.

Le Sénateur Jean Renel Sénatus, de son côté, avec son passé d’avocat et de Commissaire du Gouvernement, a parlé. Et, on suppose qu’il est très bien placé pour apporter une solution équilibrée à cette crise, si on s’en tient à son expérience.

Il n’a pas fait d’économie de mots pour décrire la légèreté du Commissaire Daméus dans la gestion de ce conflit qui porte atteinte de manière flagrante au bon fonctionnement de la justice haïtienne.

Me Daméus est-il un matador superbe pour qu’à lui seul, il prend en otage la justice haïtienne, laissant des personnes croupir en prison. Oú sont les instances de défense de droits humains?

En dépit de ces interrogations, peut-être, le Commissaire du Gouvernement vedette, plaît-il tant à ses supérieurs hiérarchiques dans son rôle de marionnette qu’il devient inamovible.

Si le Sénateur Sénatus avait titré son livre :  » Le Commissaire du Gouvernement et son siège éjectable « , la réalité démontre que ce siège n’est pas si éjectable qu’on le pense.

En attente que l’euphorie et les caprices de Me Daméus s’épuisent, la justice est en otage.

Article précédent

Interview avec Moloskot: Ce qu’il faut retenir de l’interview de Laurent Lamothe

Article suivant

Vice procédural lié au procès soulevé par la « Fondasyon Je Klere »

Laisser un commentaire