Le Médiateur

OFATMA-Protestation: Des membres du Syndicat qualifient de manoeuvre politicienne des accusations du Comité exécutif contre le Directeur gnl

0

« La politique destructrice et la technique ne font jamais bon ménage si ce n’est que barricader la marche vers le développement réél et durable ».

Des employés syndiqués de l’Office d’Assurance du Travail et de Maladie (OFATMA) ont rejeté d’un revers de main des allégations des membres de leur Comité directeur faisant état des accusations d’actes de corruptions contre l’actuel Directeur Général de cette institution, Dr Agabus Joseph.

En effet, dans une note rendue public en date du 11 décembre 2018, dont le Médiateur a eue une copie, ces employés dénoncent ce qu’ils appellent des « chantages politiques et des manoeuvres malhonnêtes » de Giselène Louis, Woodly Adolphe et Sadrack Jean respectivement Président, Vice-Président et Porte-parole du Syndicat du personnel de l’OFATMA (SPO).

Selon ces employés:  » La mission du syndicat consiste à défendre l’intérêt des employés de l’OFATMA non pour faire de la politique et pour salir l’image de quiconque au profit des intérêts personnels.

Dans la note, ils continuent pour dire: « Nous tenons à dénoncer de manière véhémente la Présidente Gislène Louis et du Porte-parole Woodly Adolphe qui ont pris le syndicat en otage à des fins politiques et mesquines ».

Par ailleurs, ces employés ont pris la défense du Directeur Général Dr Agabus Joseph tout en mettant en exergue quelques unes de ses réalisations: « Jusqu’à présent, nous sommes satisfaits de la gestion du DG Agabus Joseph. Il a prouvé sa compétence et combattu sans relâche la corruption à la tête de l’Administration. Il a déjà révoqué plusieurs employés que nous avons dénoncé pour actes de corruption. Ses réalisations parlent en sa faveur:
– il a mis à la disposition des employés des bus flambant neuf pour leur transport.
– il a installé une nouvelle génératrice à la place d’une autre qui a été quasi-dysfonctionnelle,
-Il est toujours ouvert au dialogue avec le syndicat pour retrancher les points d’ombre,
-il a inauguré trois centres de dialyse dans trois départements du pays, une toute première,
– Il est en train de rendre la carte d’assurance accessible à toutes les couches de la population: policiers, étudiants, diaspora…

Pour finir, les employés disent attendre une réponse favorable de la part du Directeur Général concernant leur demande de prêt comme ses prédécesseurs avaient l’habitude de le faire pendant chaque mois de décembre.

A noter que Woodly Adolphe et Sadrack Jean, qualifiés comme deux membres de l’aile dur de l’Opposition politique, sont aussi indéxés comme faisant parti d’un groupuscule d’employés qui combinent pour le boycottage du bon fonctionnement des Institutions de l’Administration publique en vue de faire échec au pouvoir en place.

Le Médiateur

Article précédent

Haïti : le Département des Nippes frappé par un léger séisme

Article suivant

OFATMA-Protestation: Des membres du Syndicat qualifient de manoeuvre politicienne des accusations du Comité exécutif contre le Directeur gnl

Laisser un commentaire